L’enfance

Le service militaire

Le tirage au sort

Le service actif

Signalement Yves Marie JONCOUR

Sa vie de famille

Le samedi 31 décembre 1904, à dix heures du matin, Marie-Anne met au monde son premier enfant. C’est un garçon, prénommé François-Marie.

En 1906, ils vivent tous les trois chez les parents de Marie-Anne. Jean-Yves et Jean-Pierre, ses beaux-frères, sont également présents.

Le vendredi 6 août 1909, à neuf heures du matin, Marie-Anne donne naissance à son deuxième enfant. C’est une fille, prénommée Maria.

Yves Marie JONCOUR et Marie-Anne LE MER quittent Resloas. Ils ne vont pas bien loin. Ils s’installent dans le hameau voisin, Cosvern.

Une nouvelle petite fille, Bernardine, y nait le jeudi 18 janvier 1912 à onze heures du matin.

La Mobilisation Générale

Le 87e RIT est dans un premier temps affecté à la surveillance côtière. Dans le Finistère, les hommes sont chargés de protéger l’Arsenal de Brest.
Dans la nuit du 22 au 23 août 1914, le Régiment reçoit l’ordre de se rendre sur le front.
Ne faisant partie d’aucune formation militaire, le 87e RIT est divisé en plusieurs bataillons, répartis dans les autres formations militaires au gré des besoins et se retrouve ainsi dispersé.

Décès du clairon Joncour Yves, Mort pour la France

Le dernier combat

Acte de décès et sépulture

Source : Archives Départementales du Finistère- Cote 3 E 242/51/13

10 Comments

  1. Encore un brave soldat qui laisse une veuve et des orphelins. Bel article bien raconté et bien illustré. J’adore la façon de présenter la chronologie. Tu utilises une extension pour cela ?

  2. Très bel article, encore une vie sacrifiée et une famille brisée. Toute une génération a perdu ses enfants, c’est un très bel hommage à tous les soldats pour qu’ils ne restent pas anonymes, un simple numéro sur une liste. J’aime beaucoup les illustrations, beau travail de recherches.

  3. Et voila encore une belle histoire bien triste, comme on en trouve tant en temps de guerre…
    Je pense qu’il y a un petit souci dans ton texte, à partir de “Le lundi 2 octobre 1916” et sur la phrase suivante. Tu y répètes que Yves Marie est clairon.
    Sinon, c’est très bien raconté, bravo!

  4. C’est un très bel article Noëline
    Le mode de recrutement est bien raconté
    Les explications complémentaires sont intéressantes. Et bravo pour la frise, c’est original
    C’est un bel hommage que tu as fait à ton trisaïeul

  5. Merci pour cet article bien documenté, j’ai écrit la biographie de mon arrière-grand-père chasseur alpin. La Bataille du Linge a été très meurtrière, je suis allée l’été dernier visiter le mémorial et les cimetières dont, celui du Wettstein. C’était très émouvant. Ecrire leur histoire, c’est leur rendre hommage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Ce contenu est protéger